Réveil Chambonnaire Tennis de Table

Correspondant : Jérôme Besset
06.07.49.67.73
reveil.chambonnaire@gmail.com

mercredi, février 21, 2018
Text Size

Après avoir lié connaissance sur internet, ils ont rencontré leurs homologues belges au Chambon-Feugerolles  pour un match  amical qui restera dans les mémoires.

C’est une bien belle et agréable histoire belge que les pongistes du Réveil chambonnaire ont vécu ce week-end avec la venue de dix neuf joueurs et accompagnateurs du club La Palette Noroit en Belgique.

L’histoire débute il y un peu plus d’un an sur internet, sur la grande toile ou Misterx (alias Joël Vanobbergen, internaute passionné) découvre par hasard le site du Réveil chambonnaire. Conquis par la qualité du site chambonnaire, les messages de félicitations étaient rapidement suivis d’une discussion plus précise pour un éventuel contact entre les deux clubs.

Misterx était séduit par l’idée d’une rencontre amicale, les personnes de son club ont été enthousiaste, malgré la distance qui séparait les deux villes, le club est en effet situé dans une des communes de Bruxelles à plus de huit cents kilomètres de Saint-Etienne. Qu’à cela ne tienne, l’idée était lancée, l’organisation pouvait se mettre en place par le biais du forum animé par Jérôme Besset et bons nombres de joueurs chambonnaires qui s’étaient pris au jeu des échanges chaleureux.

Samedi matin après une nuit de voyage, les dix neuf voyageurs belges ont débarqué à l’hotel de la Tour, près pour un long week-end de ping et de fête. Misterx en tête bien sur mais également le président fondateur du club Louis Vandenbroeck, le président actuel Jean Niederprum, des joueurs et joueuses représentant toutes les générations, il y avait même Pierre 6 ans qui accompagnait ses joueurs de parents.

L’ambiance promettait d’être chaleureuse. Elle le fut  à travers une organisation sans faille avec des rencontres sportives bien sur mais des moments appréciés de découverte de la ville, de visites, de soirée en discothèque et pour finir un dimanche commencé par un tournoi individuel qui s’est poursuivi par un barbecue sur les hauteurs de Malmont suivi d’un match de foot à Gaffard et d’une soirée bowling que le résultat du match des verts suivi sur écran géant n’a pas réussi à gâcher. Le lundi matin les mines étaient bien tristes pour le retour en Belgique. Mais l’histoire belge que viennent de vivre les chambonnaires, n’est pas fini d’écrire, une autre page verra le jour l’année prochaine, en Belgique, tous les participants se sont donnés en effet rendez-vous, avant des embrassades marquées par une émotion sincère.

 

Les pongistes chambonnaires remportent les tournois.

Mais les deux clubs y ont gagné une vraie amitié. Les belges comptent bien prendre leur revanche à domicile.

La fatigue du voyage avait laissé quelques traces dans les rangs belges, pour la rencontre par équipes qui opposait les deux clubs. Si la rencontre était tout à fait amicale, elle gardait tout son cachet de compétition sportive. Les chambonnaires bien reposés, se sont imposés dans toutes les équipes éprouvant tout de même quelques difficultés en équipe 2. Les belges promettaient une plus grande résistance lors du tournoi individuel du dimanche matin. Mais le lendemain, c’est encore un chambonnaire, David Varillon qui s’imposait 3 sets à 1 face à Misterx (alias Joël Vanobbergen). Le Chambon-Feugerolles gardait de peu la suprématie du jeu. Qu'importe d'ailleurs, les résultats sportifs devenaient bien secondaires  tout au long de ce week-end de franche amitié entre deux clubs qui venaient de concrétiser une rencontre internet vieille d’un an déjà.

Samedi soir Jérome Besset se faisait le porte parole des dirigeants chambonnaires pour dire toute leur satisfaction de vivre cet événement  qui restera dans les annales du club, ça fait chaud au cœur. »

Jean-Pierre Lévêque, responsable et bout en train du groupe, remerciait au nom de son club, tous les chambonnaires pour leur accueil, Louis Vandenbroeck président fondateur retraçait brièvement l’histoire de la Palette Noroit, du nom d’un vent de Nord Ouest à Bruxelles. Fort de cinquante licenciés, le club évolue à la fédération du Brabant. C’est une fédération de niveau inférieur à la fédération royale belge ou évoluent les clubs qui peuvent gravir les échelons jusqu’au statut professionnel.

Jean Niederprum, président en exercice, remettait au club un magnifique « Manneken-piss » symbole mythique de Bruxelles, ainsi qu’une plaquette souvenir et quelques chocolats belges tout aussi réputés. Le club fait partie d’Anderlech commune de la capitale belge.

Les amitiés se sont créées et l’organisation du match retour était lancé. Les belges comptant bien prendre leur revanche sportive à domicile. Les chambonnaires ont relevé le défi. Il reste à définir la date, mais le forum sur e site chambonniare va être très animé pendant plusieurs semaines. Il se dégagera bien une date propice pour perpétuer cette initiave internationale.

Au fait, quelques différences entre pongistes : les belges se servent d’une palette (raquette) qu’ils préparent en gommant (collant) les galettes (revêtements) de leur choix. Les règlements sont toutefois les mêmes….

Christian Varillon

 Tennis de table

 

Login