Réveil Chambonnaire Tennis de Table

Correspondant : Jérôme Besset
06.07.49.67.73
reveil.chambonnaire@gmail.com

dimanche, juillet 22, 2018
Text Size

Pas de cerise sur le gâteau pour les deux équipes du Réveil chambonnaire tennis de table qui jouaient samedi et dimanche les barrages d’accession à la division supérieure.

Elles resteront au même niveau en deuxième phase. Samedi à Saint-Forgeux, la Une pour la montée en pré-nationale, est tombée sur une équipe de La Tronche/Meylan composée d’un numéroté 900 de deux classés 19 et d’un classé 17. Les chambonnaires qui ne se présentaient pas dans leur meilleure composition et leur meilleure forme n’ont pu sauver l’honneur (0-8). Seul Adrien Murgues a tiré son épingle du jeu en réalisant de superbes points et en passant très près de l’exploit face au joueur numéroté. Jérôme Besset, Nicolas Sardat et Grégory Cellier ont ressenti un manque évident d’entraînement. "Ce qui n'enlève rien à notre excellente phase" commentait Jérôme Besset, qui éprouve un réel plaisir à jouer dans cette équipe.

Kévin Mazenod, 3 victoires             

Kévin Mazenod 3 victoires                                                    Nicolas Brunet 2 victoires

            

Pierre Faure 3 belles perdues                                            Jordan Khelfane 1 victoire

En Départementale 1, dimanche, l’équipe 4 devait s’imposer face à Violay. Nicolas Brunet et Kevin Mazenod apportaient les premiers points, mais la suite fut moins positive avec 3 belles perdues par Pierre Faure qui eu pourtant des balles de matchs. Mais la réussite n’était pas là. Jordan Khelfane apportait une victoire qui avec les 3 victoires de Kévin , les 2 de Nicolas et un double portait lescore à 7-10. La montée en pré-régionale s’envolait, le capitaine Nicolas Brunet déçu « regrettait les 2 points perdus sur tapis en début de phase. Mais notre parcourt a été excellent. Et on remet la montée en objectif pour la phase 2. »

Parution Le Progrès Edition de l'Ondaine 24 décembre 2013

Christian VARILLON

 Tennis de table

 

Login