Réveil Chambonnaire Tennis de Table

Correspondant : Jérôme Besset
06.07.49.67.73
reveil.chambonnaire@gmail.com

mercredi, février 21, 2018
Text Size

Article de presse - 2003

Pas de titre au championnat de France pour le Réveil chambonnaire (Juin)

Loïc Grotowski s'est incliné en 16 ème de finale en catégorie minimes, tandis que Justine Pélissier n'a pas pu accéder au tableau final dans cette même catégorie en féminines.

La saison officielle touche à sa fin.
Le championnat de France benjamins-minimes étaient l’une des dernières compétitions dans laquelle le Réveil chambonnaire avait des représentants.
Justine Pélissier et Loïc Grotowski sont de retour, sans titre, ce qui était prévisible, mais avec quelques performances, une foule de souvenirs et une expérience intéressante pour les saisons prochaines.
Accompagnés de leur père et du coach Bertrand Richard, ils n’ont pas eu a souffrir des grèves et on pu rejoindre sans problème Lys-les-Lannoy.
Une fois sur place par contre il leur a fallu se déplacer en taxi pour rejoindre les gymnases de compétition trop éloignés de l’hotel que les organisateurs leur avaient réservé.
Une contrainte supplémentaire que sportivement les jeunes joueurs auraient bien voulu se passer.
Dès le samedi matin, les deux jeunes chambonnaires abordaient la compétition dans leur série respective en catégorie minime.

Loïc Grotowski débutait bien s’imposant d’entrée face à Nicolas Régnier (Bourgogne).
Il enchainait les points victorieux, imposant sa vitesse et sa technique pour mettre ensuite à la raison ses deux autres adversaires de la poule.
Il terminait ainsi premier de poule après avoir aligné deux performances contre des joueurs classés 55.
Bien dans la compétition, Loïc en pleine confiance aurait pu continuer sur sa lancée dans le tableau final, mais les organisateurs ne l’avaient pas prévu ainsi.
Il était 12h, Loïc allait devoir reprendre la compétition qu’à 19h.
La reprise allait être plus difficile pour lui que pour son adversaire Alexis Munos (Languedoc-Roussillon) classé 55 qui prenait le jeu à son compte.
Loïc gagnait bien un set, mais s’inclinait 3 à 1 malgré les encouragements et les conseils de Bertrand Richard.
Son championnat de France s’arrêtait en 16ème de finale, une belle performance tout de même parmi les meilleurs minimes de l’hexagone.

Justine Pélissier débutait également sa compétition le samedi matin.
Tendue, crispée, elle avait du mal à rentrer dans le match se faisant dominer à chaque fois dans les premiers sets.
Elle parvenait à se libérer un peu pour gagner un set, mais cela ne suffisait pas, que se soit contre Alice Abbat (Dijon) ou Marie Vénézia (Loier-et-Cher).
Le parcourt de Justine s’achevait en fin de matinée.
Elle était bien sur, déçue tout comme son entourage, en particulier Bertrand Richard qui malgré son coaching n’a pas réussi à lui faire retrouver tout son jeu.
Mais cette compétition ou chaque match était supervisé par deux arbitres avait de quoi impressionné la toute jeune chambonnaire.

Ce n’est que partie remise, pourrait-on dire.
De l’avis des jeunes joueurs ce sera difficile dans la catégorie supérieure ou les joueurs sont pour beaucoup déjà numérotés en classement.
Mais qui sait, on les retrouvera peut-être l’an prochain dans cette même compétition avec une plus forte expérience.
Ils en ont la capacité.

CV

Deux chambonnaires au championnat de France (Juin)

Les minimes Justine Pélissier et Loïc Grotowski seront près de Lille, ce week-end, pour y défendre les couleurs du Réveil chambonnaire.

La fête du ping du Chambon-Feugerolles s'est terminée en apothéose dimanche soir avec cette superbe finale relatée dans notre édition.
Mais la saison n'est pas tout à fait terminée et un évènement chasse l’autre au Réveil chambonnaire qui sera une fois de plus à l’affiche ce week-end avec la participation de deux de ses licenciés au championnat de France minimes.
Justine Pélissier et Loïc Grotowski se sont en effet brillamment qualififés pour cette épreuve, point culminant de la saison.

Justine Pélissier qui s’est parfaitement intégrée au Réveil chambonnaire, sa gentillesse, son sourire et son envie de progresser ont conquis dirigeants entraîneurs et co-équipiers, aura réussi une très bonne saison marquée par les titres de vice-championne de la Loire et de Rhone-Alpes.
Elle s’est entraînée dure pour réussir une bonne performance à ces championnats de France, c’est la deuxième fois qu’elle y participe.

Loïc Grotowski, plus ancien dans le club, en est à sa quatrième participation à un championnat de France.
Vice champion Rhone-Alpes et champion de la Loire Loïc a essayé de mettre tous les atouts de son coté pour réussir une bonne performance, en s’entraînant doublement.
Mais il n’a pas « la pression » comme il le confiait avant de partir et voudrait avant tout se faire plaisir.

Au fait avec la grève des cheminots, ont-ils pu partir accompagnés de leur famille et de leur entraîneur, Bertrand Richard ?
L’évènement se passe à Lys-les-Lannoy, près de Lille.
On souhaite en tout cas qu’ils ont pu s’y rendre et qu’ils sont à l’heure actuelle en train de porter haut les couleurs du club et de la ville.

CV

Les sportifs chambonnaires se sont distingués (Juin)

Avec la deuxième place de l'équipe de football et le succès des pongistes, les sportifs chambonnaires ont porteé haut les couleurs de la commune.

Le thème retenu pour cet échange 2003 était le sport.
Le Réveil chambonnaire Tennis de Table Ping Pong qui participe au jumelage depuis pratiquement sa création, pour lui c’est le 29ème anniversaire, avait bien sur répondu présent.
Il était accompagné d’une équipe de foot composée d’employés municipaux , d’élus de participants au voyage et renforcée par les chauffeurs.
Valeureuse cette équipe terminait à la deuxième place d’un tournoi à 4 qui les opposaient au TSV Victoria-Clarholz, victoire 2 à 0, à l’équipe des conseillers municipaux de Herzebrock-Clarholz, victoire 3 à 0 et à Herzebrocker SV, match nul 0 à 0. Une bonne performance pour ces sportifs chambonnaires qui avaient déjà « dans les jambes » le voyage et la journée mémorable du rallye cycliste.

Les pongistes chambonnaires victorieux :
Si les premières rencontres étaient largement dominées par les allemands , depuis quelques années se sont les chambonnaires qui s’imposent.
Pour cette année commémorative du 30éme anniversaire, les pongistes du Réveil chambonnaire conduit par Frédéric Marcellier, président, se sont une nouvelle fois imposés par 9 à 6 avec Jérôme Besset, Julien Besset auteur de deux matchs très spectaculaire, Bertrand Richard, Christian Varillon et Patrick Fayolle.
Mais qu’importe la victoire, c’est bien l’amitié tissée entre les joueurs des deux clubs au fil de ces 29 ans, qui sort encore grandi de cette rencontre.
Les jeunes sont prêts à poursuivre cette amitié entre les clubs.

Rallye cycliste :
Abandonnée la sortie habituelle en car au profit d’une sortie en vélo tout à fait adaptée au thème du séjour.
Découvrir la région au rythme d’une ballade en vélo, jalonnée de quelques étapes avec jeu d’adresse, la formule a séduit tous les participants.
Une ballade en calèche amenait les participants qui ne pouvaient pas faire du vélo, au point de rendez-vous ou chacun dégustait le repas campagnard dans une ambiance décontractée ou le short était de rigueur.
Si le retour en calèche ne posait pas de problème, celui en vélo s’avéra plus difficile. Une journée dont chacun gardera un excellent souvenir.

CV

7ème tournoi international du Réveil chambonaire (Juin)

Depuis plusieurs mois les dirigeants du Réveil chambonnaire Tennis de Table Ping Pong planche sur l’organisation de leur nouvelle édition du tournoi internationale des 24 heures de Tennis de Table Ping Pong qui se déroulera du samedi 7 juin à 15h au dimanche 8 juin à 17h au Chambon-Feugerolles par équipe de 2 ou 3 joueurs.

Devenu international depuis l’an dernier ce tournoi s’inscrit parmi les tous meilleurs sur l’hexagone.
L’an dernier Fan Yan Cheng et son co-équipier Voisin avaient fait le spectacle pendant toute la compétition remportant la sixième édition au grand dam des joueurs italiens (dont le numéro 5).
Les italiens reviennent en force pour une revanche.

Cette septième édition sera encore d’un bon cru avec déjà 58 équipes inscrites.
Et parmi elles Fan Yan Feng qui avait séduit tous les spectateurs sera de retour pour une nouvelle victoire.
Il a changé de club et sera associé cette année à un nouvel équipier de très haut niveau.
Ce qui promet de belles empoignades face aux grosses pointures françaises dont plusieurs classés aux alentours de la trentième place et bien sur face aux italiens qui reviennent pour prendre leur revanche.

Allemands, belges et luxembourgeois complèteront ce plateau international qui avec les meilleurs pongistes régionaux dont les deux chinois de Saint-Chamond, et l’équipe de Montaud qui a accédé au podium l’an dernier, devrait régaler les spectateurs tout au long des 24 heures de jeu.
Les équipes régionales, de Givors et des clubs lyonnais auront bien sur leur mot à dire malgré un niveau qui s’élève chaque année.
Mais la fatigue nivelant quelques peu les niveaux, le spectacle sportif, la tension, le suspens seront de mise tout au long de ces 24 heures. Chacun allant au bout de ses forces. Il est bien difficile de faire un pronostic, et il faudra être costaud pour pouvoir inscrire son nom au palmarès de cette septième édition.

Quelques points du règlement
Par équipe de deux ou trois joueurs les rencontres se déroulent suivant la formule coupe Davis soit 4 simples et un double à faire dans un temps maxi de 2 heures.
Les équipes ont ainsi douze tours de 2 heures accumulant les points suivant le résultat réalisé.
Les neuf premiers tours permettent d’établir un premier classement, les trois derniers tours servant de ¼, ½ et finale pour les huit premiers et de match de classement par groupe de huit pour les autres équipes. Contrairement aux règles actuelles, les matchs se déroulent par handicap en 21 points avec changement de service tous les deux points.

CV

Un bon comportement général (Mai)

Plusieurs compétiteurs pongistes du Réveil chambonnaire étaient sur le pont ce week-end ou plutôt derrière les tables de jeu. C’était le cas pour l’équipe 7 qui tentait de remporter le titre de départementale 3 par équipe à Montrond, pour Loïc Grotowski sélectionné au Top zone à Montpellier et pour Julien Besset et Edouard Ducray qualifiés pour la finale par classement à Bourg-en-Bresse.
Beaucoup de déplacement, pas de titre majeur, mais un comportement général qui fait honneur aux couleurs chambonnaires.


A Montrond-les-Bains, l’équipe 7 composée de Fabien Roche, Gwladys Bodelot, Mohamed Mellouki et Jérémy Jourde avait pourtant bien débuté la compétition en s’imposant dans le tour préliminaire (qui correspondait à un 1/8ème de finale) face à Montbrison.
Sans Jérémy Jourde pour ce premier match, les chambonnaires s’imposaient 6 à 4.
C’était juste mais mérité, le capitaine Fabien Roche et ses co-équipiers étaient bien dans la compétition. Malheureusement pas de répit (ou de repos), la compétiton reprenait aussitôt le der,nier match joué contre Sorbiers pour la demi-finale. Sorbiers qui avait été exempt du premier tour et dont les joueurs frais et affutés attendaient avec impatience les premiers échanges.
Jérémy Jourde avait pris la place de Mohamed Mellouki.
Le match tournait rapidement à l’avantage de Sorbiers qui menait 4 à 0.
Le Chambon revenait bien à 3-4 mais ce n’était pas suffisant et s’inclinait 3 à 6 malgré des matchs de qualité de tous les joueurs.
Dommage un nouveau titre aurait été apprécié, mais l’objectif fixé au capitaine Fabien Roche est bel et bien atteint avec la montée en Départementale 2 la saison prochaine.

Les résultats
RCTT – Montbrison : 6 à 4
Fabien Roche, Gwladys Bodelot 2 victoires. Mohamed Mellouki 1 victoire. Le Chambon gagne le double.
RCTT – Sorbiers : 3 à 6
Fabien Roche, Gwladys Bodelot 1 victoire. Jérémy Jourde 0 victoire. Le Chambon gagne le double.

Loïc Grotowski dans le haut du tableau.
A Montpellier avait lieu le top-zone régional.
24 minimes étaient sélectionnés pour cette compétition avant l’ultime étape nationale. Loïc Grotowski s’y est fort bien comporté terminant tout d’abord 2ème de poule derrière la tête de série n° 1.
Dans le tableau final après des matchs spectaculaires, il arrivait à se hisser à la cinquième place. Une belle performance pour ce jeune joueur qui malgré tout pouvait espérer mieux au vue des match de qualité qu’il a fourni. Un point noir tout de même du coté de l’organisation qui a accumulé les retards obligeant les jeunes à des horaires tardifs inadmissibles.
Les parents présents à la compétition s’en sont faits les échos.

Julien Besset et Edouard Ducray quant à eux se déplaçaient à Bourg-en-Bresse pour la finale par classement.
Elle concernait les classements de 35 à 25.
Nos deux joueurs chambonnaires étant classés 35, se trouvaient donc parmi les plus petits classements.
Mais cela ne devait pas empêcher les performances comme ils en ont eu l’habitude de faire tout au long de la saison.
Ce ne fut pas spécialement le cas cette fois-ci.
Julien Besset ne sortait pas des poules, tandis qu’Edouard Ducray s’inclinait en 1/8éme de finale.

Il reste maintenant deux rendez-vous officiels avec les championnats de France minime le 14 juin à Lille et les « Inter-comité » fin juin.
Deux compétitions pour lesquelles Justine Pélissier et Loïc Grotowski sont qualifiés.

Quant au club il participera avec une dizaine de joueurs au trentième anniversaire du jumelage pour le week-end de l’Ascension avant de se lancer dans la 7ème édition du tournoi des 24 heures de Tennis de Table Ping Pong qui aura lieu les 7 et 8 juin.

Nous y reviendrons prochainement, mais d’ores et déjà réservez cette date pour venir découvrir le Tennis de Table Ping Pong de très haut niveau au gymnase Guy et Alain. Ca vaut le coup d’œil.

CV

 Tennis de table

 

Login