Réveil Chambonnaire Tennis de Table

Correspondant : Jérôme Besset
06.07.49.67.73
reveil.chambonnaire@gmail.com

lundi, juillet 16, 2018
Text Size

Article de presse - 2003

Les "24 heures" ont gagné leurs lettres de noblesse(Juin)

Au travers des faits marquants de la saison soulignés par Bertrand Richard, retour sur la fête du « ping » qui a fait vibrer tous les amateurs de Tennis de Table Ping Pong début juin aux gymnases Guy et Alain pendant 24 heures. Et sur l’exceptionnelle finale entre l’équipe venue de Turin, formée d’un italien, d’un chinois et d’un russe et celle venue de beaucoup moins loin, de Saint-Chamond, composée de trois chinois. Six étrangers pour une finale de rêve. Elle le fut soulevant des salves d’applaudissements sur des échanges spectaculaires dignes de ceux que l’on découvre trop rarement à la télévision. Au fait, que faut-il faire pour avoir quelques images de cet évènement pongiste chambonnaire à la télévision régionale ? Les organisateurs du Réveil chambonnaire s’en étonnent, mais ne désespèrent de voir un jour aboutir le dossier qu’ils présentent chaque année, l’évènement le mériterait.
Les équipes régionales ont donc été à la hauteur avec cette place en finale pour Saint-Chamond avec trois chinois qui ont su s’attirer les faveurs du public par leur comportement sportif. C’est d’ailleurs une remarque générale de cette édition que le bon comportement de tous les joueurs. Le juge arbitre, Dominique Boyer n’ayant eu à sortir qu’une seule fois son carton jaune à l’intention d’un parisien qui dans le feu de l’action, s’en était pris à la table, la faisant avancer de quelques dizaines de centimètres sur un coup de pied de colère.


L'équipe Italienne qui a terminé première

Si Romuald Barbet, David Perrin de Montaud (associés à Veyrenc) n’ont pu franchir le cap des ¼ de finale cette année (ils terminent 7ème), la formidable équipe de Grand-Croix emmenée par le joueur bulgare Mariano Loukov ancien international maintenant installé dans la ville ligérienne a terminé au pied du podium à la 4ème place. Il était associé à Christophe Laurent qui a démontré tout son talent. Plus proche du Chambon-Feugerolles, l'équipe d'Unieux, Vincent-Benallal termine à la 19ème place sur 68.
Satisfaits, les organisateurs ont pu dressé un bilan sportif très positif et tirer les enseignements utiles pour améliorer la prochaine édition. Grâce à l’aide des structures telles que le Conseil Régional, le Conseil Général et surtout la municipalité du Chambon-Feugerolles qui a fait de cette manifestation l’un des points forts de la vie sportive chambonnaire, grâce aussi aux entreprises, commerçants artisans qui apportent leur aide le bilan financier est lui aussi satisfaisant apportant sa part au budget de fonctionnement du club, de plus en plus important au fil de l’évolution de la section de Tennis de Table Ping Pong. Une chose est sure, les responsables reconduiront cette épreuve internationale qui connaît un retentissement de plus en plus lointain. Alors à l’année prochaine pour une compétition encore plus relevée.
CV

Une belle vitrine pour la ville (juin)

« Quelle belle saison vous venez de terminer », Michel Rochette, après avoir excusé Jean-François Barnier, maire, trouvait les mots pour féliciter chaleureusement les dirigeants bénévoles du club, l’emploi jeune et les joueurs.

Résultats sportifs, cohésion des équipes, participation à toutes les manifestations de la commune, « vous participez pleinement à la vitrine de la commune.
Je vous en remercie ».
Michel Rochette insistait sur l’image du club qui vient de recevoir deux étoiles (sur quatre) au label national « une reconnaissance officielle de la qualité de service offerte.
Une belle promotion pour votre club ».
Il terminait par des remerciements particuliers à l’adresse de Bertrand Richard , emploi jeune du club et entraineur, qui est souvent en étroite relation avec les services municipaux pour les différentes actions qu’il mène « ses compétences, sa disponibilité, sa gentillesse, sont remarqués et appréciés, je tiens à saisir l’occasion de cette assemblée pour le remercier. »

Henri Bouthéon se félicitait aussi de pouvoir s’appuyer sur de telles associations au Chambon-Feugerolles, il rappelait les engagements d’investissement de la collectivité et concernant les sports en salle, l’aménagement prochainement d’une salle d’accueil entre les deux gymnases.
La suite de son intervention refroidissait quelque peu l’ambiance.
Bien que ce ne soit pas l’assemblée du Réveil chambonnaire, dont le Tennis de Table Ping Pong est une section, Henri Bouthéon tenait à faire savoir l’urgence de la situation.
« Le secteur va être démoli, les pelleteuses seront en action en fin d’année, il faut trouver une solution, je ne voudrais pas arriver à l’expropriation. »
Le message a été passé, mais la discussion sur ce sujet brûlant n’aura pu avoir lieu, Henri Bouthéon appelé à d’autres obligations footballistiques quittait l’assemblée avant son terme.

CV

Une activité soutenue (Juin)

Avec huit équipes seniors, neuf équipes jeunes, une équipe féminine et deux joueurs qui ont participé au championnat de France, le Réveil chambonnaire réspire la santé.

Tour à tour les différents responsables sont intervenus, dressant le bilan d’une saison riche en évènement.
Jean-Philippe Perbet, trésorier présentait un bilan global positif, revenant en détail sur toutes les organisations.
Il insistait auprès des joueurs et des parents sur le règlement des licences et des cotisations tel qu’il a été proposé l’an dernier. « Il a bien fonctionné, je vous en remercie. Il faut poursuivre dans ce sens car le club ne peut pas se permettre d’avancer l’argent.
Le prix de la licence fixé par le comité a augmenté considérablement, mais nous maintiendrons au club, le même prix que la saison dernière. »


Bertrand Richard, aux côtés de Jérôme Besset, évoquait les bons résultats des équipes jeunes.

Jérôme Besset, secrétaire, revenait sur les deux étoiles obtenues par le club. Il y a eu quatre clubs de la Loire labelisés. Il évoquait sans trop rentrer dans les détails tellement elles sont nombreuses, les manifestations, compétitions, animations qui ont jalonné la saison.
Hors les compétions officielles il y a eu le tournoi Laurançon, les interventions dans les écoles, le contrat éducatif local, le premier pas pongiste, le tournoi des 24h, le loto, la soirée Halloween, le téléton avec l’Union bouliste, le jumelage et le montage de tous les dossiers qui vont permettre de construire l’avenir du club.
Autres activités importantes pour celui qui est le webmaster du club, la mise à jour très régulière du site internet qui est vraiment à découvrir (http:/www.reveil-chambonnaire.fr), la « new letter » et le « ping-contact » qui sort tous les deux mois environ.

Guillaume Césaratto qui a la lourde tâche de gérer les équipes tout au long de la saison rappelait expréssement aux joueurs qu’ils s’engageaient pour la saison et que des absences pour raisons futiles n’étaient pas tolérables.
C’est toutes les équipes qui en sont pénalisées. Il énonçait les résultats satisfaisant avec l’équipe Une qui jouera en régionale 1 avec l’objectif d’atteindre la Pré-nationale, la Deux rétrogradée en régionale 3 a les moyens de remonter.
En départementale l’équipe Six remonte en départementale 2, la Quatre meilleure deuxième jouera tout de même en départementale 1.
Ce qui permet au club d’être présent dans toutes les divisions. C’est bien, d’autant que plusieurs joueurs de la Ricamarie ont décidé de venir au Réveil chambonnaire à la suite de l’arrêt de leur club.


Jean-Philippe Perbet présentait un bilan financier positif alors que Guillaume Cesaratto évoquait les résultats des équipes.

Bertrand Richard, entraineur, avait un rapport assez long sur toutes les activités qu’il a mené durant la saison. Il ressortait en particulier, le championnat jeune dans lequel 9 équipes soit trente jeunes ont participé. « C’est un gage pour l’avenir du club. Les jeunes ont fait d’énormes progrès. »
Le partenariat avec les écoles primaires est également une activité importante qui pourra entrer dans le contrat d’objectif. Entrainements, stages multi-activités, premier pas pongiste, pass-loisirs, UNSS, Bertrand Richard terminait son intervention en remerciant les parents qui l’avaient aidés dans le transport des joueurs.

La reprise est prévue le premier mardi de septembre.
Un stage de début de saison sera proposé la dernière semaine d’aout. Le forum des association se déroulera le 13 septembre. Le tournoi Laurençon est programmé le 20 septembre. Le championnat reprend quant à lui le 27 et 28 septembre.

CV

Le club gagne en nombre de licenciés (Juin)

Le Réveil chambonnaire reçoit la coupe Propagande du comité de la Loire et obtient également pour son développement et ses projets le label national 2 étoiles.


Une première assemblée générale pour Frédéric Marcellier, président de la section depuis une saison.

Quelle date, quel horaire faut-il proposer pour faire venir les parents de joueurs à l’assemblée générale du club ?
Les dirigeants du Réveil chambonnaire Tennis de Table Ping Pong se posent encore la question en ayant constaté une nouvelle fois beaucoup d’absence.
C’est dommage et décevant pour les bénévoles qui passent énormément de temps pour offrir des prestations sportives de qualité.
Heureusement il y en avait tout de même quelques uns et il y avait surtout beaucoup de joueurs.


Les joueurs étaient nombreux pour suivre cette assemblée.

Frédéric Marcellier, président de la section depuis une saison, animait sa première assemblée.
Il accueillait et remerciait tous les participants et les représentants de la municipalité Michel Rochette adjoint aux sports, Henri Bouthéon premier adjoint.
Aline Carbonnet présidente de l’OMS s‘était excusé, laissant un message fort de félicitations au club et à ses dirigeants pour le professionnalisme dont ils font preuve, pour tous les résultats sportifs et pour l’implication du club dans le fonctionnement et les activités de l’OMS.
C’est d’ailleurs Jean-Philippe Perbet, trésorier, mais également membre du bureau de l’OMS qui représentait cette structure.

Avant de laisser la parole aux différents responsables, le président revenait sur une saison qu’il estimait réussie avec de bons résultats sportifs, l’obtention du label deux étoiles de la fédération française et une progression continue du nombre de licencié qui a valu au club de recevoir la coupe Propagande remise par le comité de la Loire.
« Avec 17 licenciés supplémentaires, nous sommes le club qui a le plus progressé dans le département.
Quand on connaît la perte de licenciés cette année, tant en France que sur la Loire, on peut être satisfait du travail réalisé dans le club par toute l’équipe bénévole et Bertrand Richard notre emploi jeune dont le rôle est très important.
L’objectif est bien de poursuivre cette progression, d’élever encore le niveau technique des joueurs, de continuer à être présent dans les différentes compétitions et manifestations qui vous seront détaillées par les responsables. »

Au dela de ses commentaires sur la nécessité de bien communiquer en particulier avec la presse et sur le jumelage, Christian Varillon revenait sur la mutation de René et Loïc Grotowski à Saint-Chamond, deux joueurs qu’il voit partir avec tristesse.
«C’est leur choix, ils partent avec toute la reconnaissance du club pour tout ce qu’ils ont apporté.
La porte du club leur reste ouverte. Mais leur départ alimente une nouvelle fois la création d’une salle spécifique afin de ne pas perdre les meilleurs joueurs qui veulent s’entraîner sans relâche pour parvenir à un plus haut niveau.» Un sujet souvent d’actualité et qu’il faudra bien résoudre un jour.

Michel Rochette lors de son discours ne laissa guère d’espoir à ce sujet, « nous avons entendu votre demande, mais il nous ait impossible d’y répondre actuellement.»
Au travers des différentes prises de parole, chacun pouvait apprécier la réussite de la saison qui vient de s’écouler et bien sur des projets de développement du club qui veut atteindre un niveau sportif supérieur.

CV

24 HEURES Article non paru dans le journal. "La fête du ping"

La fête du « ping » s’est éteinte dimanche soir aux gymnases Guy et Alain sur l’exceptionnelle finale des 24heures entre l’équipe venue de Turin, formée d’un italien, d’un chinois et d’un russe et celle venue de beaucoup moins loin, de Saint-Chamond, composée de trois chinois. Six étrangers pour une finale de rêve, elle le fut soulevant des salves d’applaudissements sur des échanges spectaculaires dignes de ceux que l’on découvre trop rarement à la télévision. Au fait, que faut-il faire pour avoir quelques images de cet évènement pongiste chambonnaire sur la télévision régionale. Les organisateurs du Réveil chambonnaire s’en étonnent, mais ne désespèrent de voir un jour aboutir le dossier qu’ils défendent chaque année, ça le mériterait.


Les équipes régionales ont donc été à la hauteur avec cette place en finale pour Saint-Chamond avec ses trois chinois qui ont su s’attirer les faveurs du public par leur comportement sportif. C’est d’ailleurs une remarque générale de cette édition que le bon comportement de tous les joueurs. L’arbitre n’ayant eu a sortir qu’une fois son carton jaune à l’intention d’un parisien qui dans le feu de l’action, s’en était pris à la table, la faisant avancer de quelques dizaines de centimètres sur un coup de pied.
Si Romuald Barbet, David Perrin de Montaud (associés à Veyrenc) n’ont pu franchir le cap des ¼ de finale cette année (ils terminent 7ème), ils ont été remplacés sur le podium, à la 3ème place par une formidable équipe de Grand-Croix emmenée par le joueur bulgare Mariano Loukov ancien international maintenant installé dans la ville ligérienne. Il était associé à Christophe Laurent qui a démontré tout son talent. PLus proche du Chambon-Feugerolles, l'équipe d'Unieux, Vincent-Benallal termine à la 19ème place.
Déjà les premières analyses de cette édition ont été faites par les organisateurs qui bien sur reconduiront cette épreuve qui connaît un retentissement de plus en plus lointain. Alors à l’année prochaine pour une compétition encore plus relevée.

CV

 Tennis de table

 

Login